Recherche avancée

à la naissance de l’ethnologie française

Les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne (1928-1939)

à la naissance de l’ethnologie française

Les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne (1928-1939)

Vous êtes ici :  Accueil » Méthodes » Cinéma ethnographique » Films ethnographiques et colonisation

Films ethnographiques et colonisation

Cinéma ethnographique

Films ethnographiques et colonisation

Vitrine Afrique Noire
Descente de Banani

62.Ces deux films sont inclus dans le coffret DVD Jean Rouch – Une aventure africaine (Éditions Montparnasse, 2010).63.Sur cette exposition, voir Éric Jolly, Démasquer la société dogon. Sahara-Soudan, janvier-avril 1935, Les Carnets de Bérose, n° 4, Lahic/DPRPS-Direction des patrimoines, 2014, p. 108, en ligne : http://www.berose.fr/IMG/pdf/ej_27_10_web.pdf.64.Lettre de Rivet au directeur des usines Citroën, 4 décembre 1939 (Bibliothèque centrale du Muséum, 2 AM 1 A13a).65.Sur le rapport de Griaule à la colonisation, voir Éric Jolly, Démasquer la société dogon. Sahara-Soudan, janvier-avril 1935, Les Carnets de Bérose, n° 4, Lahic/DPRPS-Direction des patrimoines, 2014, pp. 83-89, en ligne : http://www.berose.fr/IMG/pdf/ej_27_10_web.pdf.66.Exclue par les ethnologues de cette époque, l’utilisation du terme « peuplade » suggère que Griaule n’est pas responsable du texte introductif. En revanche, les génériques des deux films précisent que Griaule est l’auteur des commentaires énoncés en voix-off.