Recherche avancée

à la naissance de l’ethnologie française

Les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne (1928-1939)

à la naissance de l’ethnologie française

Les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne (1928-1939)

Vous êtes ici :  Accueil » Méthodes » Manuscrits éthiopiens » Les recensements effectués par des collaborateurs éthiopiens

Les recensements effectués par des collaborateurs éthiopiens

Manuscrits éthiopiens

Les recensements effectués par des collaborateurs éthiopiens

Ms 318   [a]       : Alaqa Ballata          : Compte des biens dans chaque maison… fol 1-35 (fiches 1-38)

 

 

 

Ajoutées probablement par Marcel Griaule, les notes 1 à 4 fournissent des précisions supplémentaires sur les règles de présentation de chaque recensement :

 

1) En tête il y a toujours le nom de l’église, puis le chef de l’église et celui qui a fait le recensement. Après la première partie, pour la première église, il y a un exposé du travail. Ensuite le recensement se présente de la façon suivante : le nom du maître de la maison ou de la maîtresse de la maison ; le nom de l’arme s’il y en a une ; ce qui est poinçonné sur l’arme, parfois un numéro qui est là pour faciliter le recensement des foyers et le métier. Les noms des femmes sont soulignés de deux traits. Les autres noms propres d’un seul trait. Les paroisses ne sont pas classées, ni les habitants de chaque paroisse. Ils ont été inscrits tels qu’ils ont été recueillis par le recenseur.

 

2) ሎሌ  : c’est-à-dire domestique engagé pour une certaine somme et vivant à la maison du maître.

 

3) አገልጋይ  : c’est-à-dire esclave.

 

4) Impôt imposé par le chef du pays à chaque foyer. Il varie suivant les richesses et la terre labourée, mais est indépendant du nombre de personnes qui compose chaque foyer.

 

 

Ms 260          : Alaqa Ballata
Les rois des Z_r. Récits sur le règne de F_sil. Représentations de différents z_r