Recherche avancée

à la naissance de l’ethnologie française

Les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne (1928-1939)

à la naissance de l’ethnologie française

Les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne (1928-1939)

Vous êtes ici :  Accueil » Méthodes » Manuscrits éthiopiens » La tradition orientaliste et la collecte des manuscrits chrétiens

La tradition orientaliste et la collecte des manuscrits chrétiens

Manuscrits éthiopiens

La tradition orientaliste et la collecte des manuscrits chrétiens

Prières magiques

2. Avant le départ de la mission Dakar-Djibouti, David David-Weill offre 50 000 francs pour l’acquisition de manuscrits éthiopiens. À la demande de Griaule, il donne ensuite 10 000 francs supplémentaires en août 1932 et, le mois suivant, la Bibliothèque nationale et l’Académie des inscriptions et belles-lettres accordent respectivement 10 000 et 5 000 francs (Lettres de Georges Henri Rivière à Julien Cain (1er avril 1931, 2 AM 1 A2a, archives de la Bibliothèque centrale du Muséum national d’histoire naturelle), à Marcel Griaule (31 août 1932, 2 AM 1 A4b archives de la Bibliothèque centrale du Muséum national d’histoire naturelle) et à Jeanne Griaule (17 septembre 1932, BCM, 2 AM 1 A4b archives de la Bibliothèque centrale du Muséum national d’histoire naturelle] ; agenda de la mission à la date du 29 septembre 1932 (Fonds Marcel Griaule, fmg_C_b_01_02_09), Sylvain Grébaut, Catalogue des manuscrits éthiopiens de la collection Griaule. Première partie, Paris, Institut d’ethnologie, 1Ajouter un nouveau bloc de contenu938, p.vii)